Loading...

adorn vac bracelets alhambra lover copy give ground matrimonial more goodliness from viupersn's blog

renforce son action en faveur du programme femmes

Ban Ki moon s'engage personnellement pour que 15% des fonds de consolidation de la paix soient consacrs des projets en faveur de l'autonomisation des femmes

Quinze ans aprs la rsolution 1325 (2000) qui soulignait le lien essentiel entre l'galit des sexes et la paix et la scurit internationales, le Conseil de scurit a renforc, aujourd'hui, son engagement en faveur du programme femmes, paix et scurit, l'occasion d'un dbat public, au cours duquel plus de 81orateurs, dont le Secrtaire gnral de l'ONU et la Directrice excutive d'ONU Femmes, ont raffirm leur engagement dans ce domaine.

Le Chef de l'ONU, M. Ban Ki moon, s'est ainsi personnellement engag pour que 15% des fonds de consolidation de la paix soient consacrs des projets qui promeuvent l'galit entre les sexes et l'autonomisation des femmes. une poque o les groupes extrmistes arms placent la subordination des femmes en tte de liste de leurs folles ambitions, nous devons placer le leadership des femmes et la protection des droits de celles ci au centre de notre agenda, a affirm le Secrtaire gnral, en rsumant le sentiment gnral d'une runion prside par le Premier Ministre de l'Espagne, M. Mariano Rajoy Brey, laquelle une dizaine d'tats Membres taient reprsents au niveau ministriel.

En adoptant l'unanimit de ses membres la rsolution2242 (2015), le Conseil de scurit demande de nouveau aux tats Membres de faire en sorte que les femmes soient davantage reprsentes dans les mcanismes nationaux, rgionaux et internationaux de prvention et de rglement des conflits. Il demande en outre aux pays donateurs de fournir une assistance financire et technique aux femmes associes aux processus de paix.

Il exhorte le Secrtaire gnral redoubler d'efforts pour intgrer dans ses activits la problmatique hommes femmes et remdier aux lacunes en termes de responsabilits, grce l'ajout d'objectifs relatifs la parit entre les sexes dans les contrats de mission conclus entre le Secrtaire gnral et les hauts fonctionnaires de l'ONU, y compris les envoys et reprsentants spciaux. Les postes de conseiller principal et de spcialiste de la problmatique hommes femmes des missions politiques spciales et de maintien de la paix devront tre rapidement pourvus.

Le Conseil dcide, en outre, de tenir compte des proccupations lies aux femmes et la paix et la scurit dans toutes les situations propres certains pays inscrits son ordre du jour et raffirme son intention de veiller ce que ses missions tiennent compte de la problmatique hommes femmes et des droits des femmes.

Profondment proccup par les allgations d'atteintes sexuelles copy van cleef and arpels necklace commises par le personnel de maintien de la paix de l'ONU et de forces non onusiennes, il demande aux pays fournisseurs dispenser leur personnel avant leur dploiement une solide formation axe sur la question des atteintes sexuelles. Ces pays devront, en outre,mener des enqutes rapides et approfondies sur leur personnel en uniforme et, le cas chant, engager des poursuites et informer l'ONU dans les meilleurs dlais de l'volution et des conclusions de ces enqutes.

Le Conseil demande instamment aux pays fournisseurs viss dans les annexes aux rapports annuels du Secrtaire gnral sur le sort des enfants en temps de conflit arm et sur les violences sexuelles lies aux conflits de mettre fin aux violations, pour viter de se voir suspendus de toute participation aux oprations de paix. Enfin, les tats Membres et l'ONU devront davantage prendre en considration les questions relatives aux femmes, la paix et la scurit dans l'laboration et la mise en uvre des stratgies de lutte contre le terrorisme et l'extrmisme violent.

l'ouverture du dbat, M. Ban a, dans le droit fil de son

Mais nous devons tous faire beaucoup plus, a t il dit, en rappelant la manire impitoyable avec laquelle des groupes tels que Daech et Boko Haram prenaient pour cibles les femmes et les filles. Nous devons placer le leadership des femmes et la protection des droits des femmes au centre de notre agenda, a insist le Secrtaire gnral, avant d'annoncer l'objectif de consacrer 15% des fonds de consolidation de la paix des projets visant promouvoir l'galit entre les sexes et l'autonomisation des femmes.

De son ct,la Directrice excutive d'ONU Femmes, MmePhumzile Mlambo Ngcuka, a indiqu qu'en dpit des progrs cits, la participation des femmes aux pourparlers de paix restait symbolique. Les femmes sont cantonnes l'conomie informelle dans les phases de reconstruction des pays et les donateurs ne ciblent encore qu'insuffisamment les organisations de femmes, a affirm la Directrice excutive, qui prsentait le rapport du Secrtaire gnral prcit.

Relevant que 97% de Casques bleus et 90% des forces de police taient des hommes, Mme Mlambo Ngcuka a expliqu que l'ONU, elle mme, n'avait pas encore atteint ses objectifs en matire d'galit. Se voulant positive, elle s'est rjouie de la cration de l'Instrumentmondial d'acclration de l'action en faveur des femmes, de la paix et de la scurit, et de l'aide humanitaire, qui permettra de mobiliser, a t elle dit, plus de ressources pour les organisations de femmes.

Un optimisme relatif qu'a rejet MmeJulienne Lusenge, Directrice de l'ONG Funds Femmes congolaises, l'une des trois reprsentantes d'organisations de femmes invites s'exprimer lors de ce dbat. Qu'est ce que cette rsolution pleine d'espoir a chang dans la vie des femmes en situation de conflit? a t elle demand. Rien n'a chang, a t elle rpondu, en souhaitant que davantage de knock off van cleef necklace femmes participent toutes les phases des processus de paix. Les femmes sont la clef de la paix, a affirm MmeLusenge, l'instar de la totalit des intervenants.

C'est prcisment pour combler les lacunes entre ce qui est dit et la situation sur le terrain que cette rsolution est importante, a expliqu le Premier Ministre de l'Espagne, qui a ouvert la runion en condamnant les attentats qui ont eu lieu la semaine dernire au Tchad, au Cameroun et en Turquie.

Il a mentionn les deux objectifs de la rsolution: le renforcement de la place des femmes dans les replica van cleef arpel necklace efforts de consolidation de la paix et l'intensification de la protection des femmes et filles en situation de conflit, y compris vis vis de la violence sexuelle. Il est plus dangereux d'tre une femme qu'un soldat en temps de conflit, a t il relev.

Les autres intervenants ont exprim leurs engagements en faveur de l'galit entre les sexes et de la bonne mise en uvre de la rsolution 1325 (2000), certains d'entre eux, tels que les dlgus de la Chine et du Royaume Uni, annonant de nouvelles contributions financires, notamment en faveur d'ONU Femmes.

Le reprsentant du Venezuela a ainsi assur que 50% des candidats aux lections lgislatives dans son pays seront des femmes tandis que son homologue du Nigria a rappel les actions menes par son pays, en coopration avec ses partenaires de la Commission du Lac Tchad, contre Boko Haram. Dans le cas des rcentes allgations d'abus sexuels commis par des Casques bleus franais les sanctions les plus strictes seraient adoptes, en complment de la rponse judiciaire, si ces cas taient confirms, a, pour sa part, promis le reprsentant de la France.

Le Conseil de scurit poursuivra son dbat sur les femmes et la paix et la scurit, demain mercredi 14 octobre partir de 15 heures.

Raffirmant qu'il tient ce que ses rsolutions 1325 (2000), 1820 (2008), 1888 (2009), 1889 (2009), 1960 (2010), 2106 (2013) et 2122 (2013) et toutes les dclarations correspondantes de son prsident continuent d'tre appliques et le soient intgralement, dans toute leur complmentarit,

Ayant l'esprit les buts et principes noncs dans la Charte des Nations Unies et le fait que la Charte lui confre la responsabilit principale du maintien de la paix et de la scurit internationales,

Affirmant que les tats Membres ont un rle essentiel jouer en appliquant pleinement les dispositions pertinentes de ses rsolutions sur les femmes, la paix et la scurit et que les entits des Nations Unies et les organisations rgionales jouent un rle complmentaire important cet gard,

Rappelant les engagements pris dans la Dclaration et le Programme d'action de Beijing et l'occasion du vingtime anniversaire de leur adoption, se flicitant de la tenue, le 27 septembre 2015, de la Runion de mobilisation des dirigeants du monde en faveur de l'galit des sexes et de l'autonomisation des femmes et saluant les engagements concrets que tous les dirigeants nationaux ont pris dans le cadre de cette runion,

Raffirmant les obligations qui incombent aux tats parties la Convention sur l'limination de toutes les formes de discrimination l'gard des femmes et au Protocole facultatif qui s'y rapporte et exhortant les tats qui ne l'ont pas encore fait envisager de les ratifier ou d'y adhrer, et prenant note de la Recommandation gnrale 30 du Comit pour l'limination de la discrimination l'gard des femmes sur les femmes et la prvention des conflits et les situations d'aprs conflit,

Accueillant avec satisfaction le rapport du Secrtaire gnral en date du 17septembre 2015 (S/2015/716), qui prsente les rsultats de l'tude mondiale sur l'application de la rsolution 1325 (2000), constatant avec satisfaction les travaux entrepris pour l'tude mondiale et encourageant examiner de prs les recommandations qui en sont issues;

Notant le lien majeur entre, d'une part, la participation active des femmes aux efforts en matire de prvention et de rglement des conflits et de reconstruction et, d'autre part, l'utilit et la viabilit long terme de ces efforts, ainsi que sur la ncessit de mobiliser davantage de ressources, d'accrotre la responsabilisation et la volont politique et de promouvoir le changement d'attitude,

Prenant acte du rapport du Secrtaire gnral sur l'avenir des oprations de maintien de la paix des Nations Unies: mise en uvre des recommandations du Groupe indpendant de haut niveau sur les oprations de maintien de la paix (S/2015/682) et du rapport du Groupe consultatif d'experts charg de l'examen du dispositif de consolidation de la paix (S/2015/490), se flicitant des recommandations qui y sont formules concernant les femmes, la paix et la scurit, et engageant tous les acteurs envisager de les mettre en uvre,

Raffirmant qu'il incombe aux tats et toutes les parties un conflit arm l'obligation de respecter le droit international humanitaire et le droit international des droits de l'homme, le cas chant, et qu'il faut mettre fin toutes les violations du droit international humanitaire et toutes les violations et atteintes aux droits de l'homme,

Raffirmant galement que la violence sexuelle, utilise ou commandite comme mthode ou tactique de guerre ou dans le cadre d'une attaque gnralise ou systmatique dirige contre des populations civiles, peut considrablement exacerber et prolonger les conflits arms et compromettre le rtablissement de la paix et de la scurit internationales,

Se flicitant de l'accent mis sur la ralisation de l'galit entre les sexes et de l'autonomisation des femmes et des filles l'occasion de la rcente adoption du Programme de dveloppement durable l'horizon 2030, raffirmant que l'autonomisation des femmes et des filles et l'galit entre les sexes sont dterminantes au regard de la prvention des conflits et des efforts dploys plus gnralement pour maintenir la paix et la scurit internationales, notant cet gard que le rapport du Groupe indpendant de haut niveau charg d'tudier les oprations de paix (S/2015/446), le rapport du Groupe consultatif d'experts charg de l'examen du dispositif de consolidation de la paix des Nations Unies (S/2015/490) et l'tude mondiale ont mis l'accent sur la ncessit, entre autres, d'investir davantage en faveur de la prvention des conflits et de l'autonomisation des femmes, et soulignant que les obstacles qui continuent d'entraver l'application complte de la rsolution 1325 (2000) ne pourront tre limins que moyennant un engagement rsolu en faveur de l'autonomisation et de la participation des femmes, ainsi que de l'exercice de leurs droits par les femmes, dans le cadre d'initiatives concertes et grce des informations, des mesures et un appui cohrents visant accrotre la participation des femmes la prise de dcisions tous les niveaux,

Previous post     
     Next post
     Blog home

The Wall

No comments
You need to sign in to comment